Une congrégation apostolique >

Echos du Conseil Provincial...

Il y a quelques semaines, nous avons demandé à des sœurs des témoignages pour profiter plus largement de ce qui se vit de beau dans la province, porter davantage ensemble nos engagements, nos missions.
Voici les échos des membres du Conseil Provincial...


Nous sommes un capitaine et trois matelots à l’œuvre dans le bateau-pilote qui coordonne l’ensemble de la flotille de la province BFN, et qui ne peut rien faire sans elle : Les chalutiers qui travaillent pour la pêche, ce sont toutes les communautés, toutes les sœurs de la province et les personnes engagée avec elles, en mission sur différents terrains apostoliques.


L’objectif du bateau-pilote, c’est donc de veiller à ce que les bateaux soient en bon état de marche, que leurs équipages soient à l’écoute des vents et des courants pour s’ajuster aux mouvements de la mer et du poisson, et qu’ils avancent ensemble pour se coordonner et s’entraider.


Pour que le bateau-pilote tienne le cap, il faut d’abord une cohésion de son équipage. Lors de nos rencontres, notre travail est soutenu :
- par le temps de prière qui inaugure chacune de nos journées – « tour météo », partage sur l’un des textes du jour, prière d’intercession qui prend en elle la vie du monde et de la congrégation….
- par les interventions régulières d’un coach, qui nous aide à réfléchir à notre organisation interne, au rôle de chacune, et à garder en vue la raison d’être de notre service ;
- par des temps de détente et de gratuité entre nous.


Pas de navigation possible sans communication, échange d’informations, allers-retours. Pour recueillir les échos des grands fonds, réfléchir en groupe plus large et sentir ensemble où le vent nous conduit, pour réajuster la trajectoire par rapport au cap visé et apprêter les filets, le bateau-pilote invite régulièrement à son bord d’autres équipages, religieuses et laïcs en charge des services de la province, et tout ou partie des équipages se regroupent plusieurs fois au cours de l’année.


Notre petite flottille BFN navigue au sein d’une flotte plus nombreuse répartie sur tous les océans du monde. Les voiles sont gonflées du même charisme, mais les techniques de navigation et de pêche diffèrent selon les cultures ; le radar de notre bateau-pilote est parfois troublé par les ondes provenant de plus loin, qui le provoquent à intégrer à ses données les éléments nécessaires à l’unité de la flotte dont l’Amiral, notre supérieure générale, est responsable. Il est cependant heureux de participer à la vie de l’ensemble, par des échanges de moussaillons d’une flottille à l’autre, des mutualisations de services…


En toute course, il y a des obstacles. Gros grain, forte houle suscitée par des vents contraires : oppositions, résistances… ; calme plat : les projets lancés ne trouvent pas l’écho ni les appuis espérés, rien ne semble progresser… ; les courants déviants : évènements qui infirment une orientation envisagée, imprévus…Tout cela creuse en nous espérance et humilité : le seul maître à bord, c’est le Seigneur. Lui seul connaît le poids de la pêche dont il emplit en abondance les filets jetés dans la confiance.