Témoignages >

Marie et Myriam, volontaires aux Philippines

Marie, étudiante en quatrième de pharmacie à Paris, et Myriam, élève-ingénieur en quatrième année agriculture, sont rentrées des Philippines. Elles partagent leurs découvertes.


« I will go to the ends of the earth, even for one child » est la citation de sainte Madeleine-Sophie Barat écrite sur le dos de nos T-Shirt de volontaire. Elle résume parfaitement notre mission humanitaire.


Nous sommes deux amies qui souhaitions partir à l’aventure pour servir, partager avec les plus pauvres et découvrir leurs richesses. Mais au départ, nous ne savions pas vers qui nous tourner. Nous avons découvert les Religieuses du Sacré-Cœur de Jésus et, après un premier contact avec une communauté aux Philippines, nous nous sommes lancées dans la collecte de fonds. Nous tenons à remercier l’AIAE ainsi que l’association et les personnes nous ayant aidées à concrétiser cette expérience inoubliable.


Nous avons vécu un mois et demi à Ormoc City, une petite ville rurale des Philippines, dans une communauté autogérée d’une trentaine de familles. Historiquement, un typhon a touché cette région en 1991. À cette date, Sœur Iraida Sua-an a proposé à des familles démunies de s’installer sur le terrain actuel.


Nos missions étaient simples. Chaque matin, nous assistions les enseignants à l’école maternelle (lecture, jeux, comptines, etc.). Au quotidien, nous aidions au jardin (récolte des fruits, plantation, alimentation des poules et lapins, etc.) mais aussi en cuisine. Les week-ends, nous animions des activités avec les jeunes (découverte de la cuisine française, cours de danse, jeux de plein air, etc.). Nous avons vite compris que l’efficacité n’était pas recherchée mais que le temps accordé aux autres était le principal. Le langage du cœur fut notre apprentissage quotidien au contact des différentes générations. Le fait d’appréhender leur situation difficile de vie nous a fait prendre conscience de la chance que nous avons, nous européens, d’être en bonne santé, éduqués, libres de nos choix et avec un meilleur niveau de vie.


Comment résumer les Philippines ? C’est un pays extraordinaire : les rues grouillent de monde, les élèves sont en uniforme, les églises débordent à chaque messe, les moyens de transports sont atypiques et très décorés, la pollution est omniprésente, les marchés regorgent d’odeurs, de couleurs et de bonne humeur. Le bruit ambiant des motos est accompagné des voix de chanteur de karaoké mais cela n’empêche personne de faire la sieste sur le coin d’un carrefour. La mer est d’huile, les ouvriers des rizières travaillent aux pieds des montagnes, ce qui offre un paysage magnifique à contempler. Mais les écarts de richesse sont flagrants : les bidonvilles sont proches des centres commerciaux climatisés et des grattes ciels. 


Nous n’avons pas réalisé de grandes choses et nous avons compris qu’il ne suffisait pas d’être utile pour se donner à l’autre. L’attention, le partage d’une conversation, d’un plat ou d’un jeu apporte beaucoup plus aux cœurs. Nous revenons transformées de ce voyage, des images plein la tête, des souvenirs à jamais gravés dans nos cœurs. Le goût de la simplicité, de la relation vraie, le courage et la force d’une sœur, la joie de vivre d’un peuple hospitalier, leur foi profonde, les sourires des enfants et des plus âgés, nous a permis d’appréhender le monde sous un angle différent. Nous retenons qu’il est essentiel de vivre ensemble en s’enrichissant de nos différences pour construire un monde meilleur.


Marie et Myriam

 


Contacts pour partir :
De un à deux mois :
Roselyne Sernési, Religieuse du Sacré-Cœur de Jésus
volontariatsacrecoeur.court@rscj.com
Tél. : 00 33 (0)6 02 28 74 06

De deux mois à deux ans :
Claude Deschamps, Religieuse du Sacré-Cœur de Jésus
volontariatsacrecoeur.long@rscj.com
Tél. : 00 33 (0)06 22 41 53 05