Témoignages >

Christian et Virginie sont revenus du Pérou !

Christian et Virginie ont fêté leurs deux ans de mariage dans notre communauté la plus haute du monde : à 4100 m d’altitude ! Avant de mettre au monde des enfants, ils ont choisi d’aller à la rencontre des plus nécessiteux.


Les enfants, ils connaissent ! Ils sont tous deux issus de la même communauté chaldéenne, d’une famille très nombreuse : huit frères et sœurs chacun, et plus d’une centaine de cousins. Communauté où petits et grands se retrouvent très souvent autour d’activités, de fêtes, de réunions familiales, etc.
 

La précarité, leurs parents l’ont connue, ayant à quitter leur pays victime des persécutions, leurs villages qui ont été mis à sac... pour s’installer en banlieue parisienne.

L’entourage de Christian et Virginie a mis du temps à apprivoiser cette drôle d’idée de partir volontairement à l’autre bout du monde. Leurs cœurs ont été profondément touchés par la motivation du jeune couple : « Nous pouvons dire simplement que nous avons ce désir fort intérieurement, que nous aimons beaucoup les enfants et qu’à chaque fois que nous voyons ou imaginons ces pauvres petits souffrir, une Parole résonne en nous : Amen, je vous le dis, chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. (Mt 25, 40). »

Un immense élan de solidarité spontanée s’en est suivi, qui permettra aux habitants de Layo non seulement de bénéficier de jeux et de médicaments pour les enfants, mais surtout de sentir qu’ils ont du prix aux yeux d’Européens, eux qui habitent dans une contrée si retirée des Andes péruviennes.

Christian et Virginie ont été accueillis avec beaucoup d’amour, par la communauté des sœurs du Sacré-Cœur de Layo où ils ont logé et avec laquelle ils ont prié et partagé la vie et la mission.


En attendant plus, voici des extraits de quelques messages reçus pendant leur séjour.

J-4 avant le départ : « 4 mois et demi en compagnie de ma femme, merci à toute la communauté du Sacré-Cœur pour l’accompagnement et les temps partagés, particulièrement à Sœur Claude :) sans oublier Sœur Roselyne, et aussi Sœur Paquita et Sœur Charo pour leur accueil ! Merci à tous les volontaires pour ces beaux moments passés à Bruxelles et à Lille. Que la Joie de notre Seigneur continue à vous accompagner ! »


À leur arrivée sur place : « Petit message en direct de Layo où tout se passe très bien, les Soeurs sont geniales. Les petits sont à croquer et nous nous sommes adaptés sans trop de difficultés. Nous sommes avec les enfants minimum quatre fois par semaine autour de lectures, jeux, ateliers, et bientôt nous irons dans les écoles primaires pour des cours de catéchisme avec les Soeurs. J’espere que vous allez tous bien et merci de passer le bonjour à la communauté. » 


Un peu plus tard : « Pour nous ça roule nickel ! Nous continuons nos activités à la paroisse avec les petits, toujours dans la joie, et à vrai dire sans eux cette aventure serait complètement différente. Nous nous sommes très bien adaptés à ce village et ses habitants, on a très bien été accueillis aussi, il faut le dire. On fait de plus en plus belles connaissances, des amis avec qui en dehors du “travail” nous partageons des moments de plaisir en jouant au foot, volley, vélo, cartes, balades, discussions, rires, etcc. Des familles avec qui nous discutons de traditions, cultures et autres. On va même être Padrino et Madrina (Kariwés) de deux petits avec qui nous avons des liens d’amitiés très fort, une petite fille de quatre ans (baptême) et un petit de trois ans (pour une tradition de coupe de cheveux), le fait d’être unis avec et en Christ à ses familles des Andes, ce peuple Quechua à jamais, est une grande fierté ! Malgré la vie pas toujours rose, les gens gardent la foi, vraiment ça respire la sérénité, et “leur simplicité de vie et la façon dont ils l’assument nous obligent à reconnaître que l’essentiel dans l’existence ne sont pas les choses matérielles, mais l’esprit d’abandon et de confiance en Celui qui est le Chemin, la Vérité et la Vie”.Voila, on n’est pas pressé de rentrer, on profite des grâces du Seigneur, et à tout bientôt. »


 

Contacts pour partir :
De un à deux mois :
Roselyne Sernési, Religieuse du Sacré-Cœur de Jésus
volontariatsacrecoeur.court@rscj.com
Tél. : 00 33 (0)6 02 28 74 06

De deux mois à deux ans :
Claude Deschamps, Religieuse du Sacré-Cœur de Jésus
volontariatsacrecoeur.long@rscj.com
Tél. : 00 33 (0)6 22 41 53 05