L’actualité >

Une mission courte aux Philippines

Lucine est partie 6 semaines aux Philippines. Une petite ville en périphérie de Manille, où nous avons une école primaire pour les enfants des quartiers très défavorisés. Mais aussi un programme pour les femmes et une production de Tofu !

Je m’appelle Lucine, j’ai 20 ans et je suis partie six semaines à Montalban, à côté de Manille. Sur place, j’ai été accueillie par une petite équipe composée des maitresses qui entourent les enfants et des travailleurs qui entretiennent le centre, ainsi que par les religieuses. Passer toutes mes journées aux côtés de cette petite équipe, partager nos repas et des temps de prière ensemble, prendre soin des enfants, partager les difficultés (maladie d’un proche, disputes pour cause d’incompréhensions culturelles), tout cela constitue une vie de communauté, une vie aux contacts des autres qui enrichit, qui fait grandir.
Mon désir de vivre une expérience forte dans la foi s’est trouvé comblé d’une manière inattendue. Aux messes très festives et qui réunissent l’ensemble des habitants de la ville et aux prières partagées avec les sœurs se sont ajoutées d’autres expériences fortes au cours desquelles j’ai senti la présence de Dieu. Le sourire permanent de cette petite fille qui vient tous les jours à l’école sans avoir trouvé un seul grain de riz dans son bol a son réveil. Les petites mains jointes des enfants chaque matin lorsqu’ils remercient Dieu pour ce qu’il leur donne, et ce malgré le peu qu’ils possèdent.
Je partais avec le désir de me rendre utile, l’envie de retrousser mes manches et de réaliser quelque chose de concret. Mais j’ai vite compris que j’étais en fait là pour donner de la joie. Partager des moments de vie, découvrir une autre culture, une autre manière d’appréhender et de vivre la foi. On ne me demandait rien d’autre que d’être présente. Jouer avec les enfants, les consoler en cas de gros chagrin, leur lire des histoires… Sentir un enfant s’assoir sur mes genoux, le voir me tendre un petit livre et me sourire, me rendait tellement heureuse. Là se trouvait la clé de l’expérience que j’ai vécu : donner et recevoir. Apprendre, découvrir, s’émerveiller au contact de l’inconnu, et retourner pas pareille.
J’ai eu une chance incroyable d’avoir pu vivre cette expérience. J’ai fait la connaissance de personnes bienveillantes, généreuses et aimantes. Je suis repartie avec des souvenirs pleins la tête, la joie au cœur, et le mot « merci » aux lèvres. Salamat po.