L’actualité >

De belles nouvelles d’Argentine

En cette période difficile, découvrons la joie de Guillemette !
Arrivée en Argentine le 11 février dernier, elle nous livre ses premières impressions ...
Avec elle, nous nous sentons plus que jamais en grande communion avec vous et entre tous nos pays ...

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien ! 

Voilà maintenant un mois que je suis lancée dans cette aventure incroyable à la Cortada, un quartier pauvre de Reconquista, au Nord de l’Argentine.
Une rue sépare la Cortada du reste de la ville. La première fois que j’ai traversé cette rue pour me rendre dans le centre de reconquista j’ai été marquée : Cette rue sépare en fait deux réalités, deux mondes totalement différents. Un monde où les gens vivent paisiblement et un monde où c’est à peine s’ils ont de quoi de manger… 
Quand je suis arrivée à la Cortada, je me suis sentie un peu perdue, je n’avais plus mes repères et tout était si différent et nouveau ! Mais j’ai été très bien accueillie que ce soit par les 3 religieuses qui m’accueillent dans leur communauté : Mariasun, Marcela et Yenny, que par les familles du quartier.
Très vite, je me suis sentie à l’aise et j’ai facilement pu trouver ma place au sein de la communauté.
Ce premier mois à été un mois d’adaptation, de découverte, d’émerveillement, et de pur bonheur ! 
J’ai commencé tout d’abord par sortir fréquemment avec Mariasun pour aller rendre visite aux familles, et ainsi connaître peu à peu les lieux et les gens.
Quand je ne visitais pas les familles, j’accompagnais Marcela à la boulangerie qui se trouve à l’entrée du quartier. Ce sont les religieuses qui l’ont faite construire très récemment et cela permet à des filles du quartier de travailler et aux habitants d’avoir du pain à des prix plus bas. 
Elles sont également présentes dans l’éducation, en faisant du soutien scolaire aux enfants. Mais cela commence seulement en avril. Tous les samedi après midi, elles organisent des activités manuelles et jeux pour les enfants. 
Le samedi et dimanche midi, 3 mamans du quartier se retrouvent pour faire à manger pour tous les enfants gratuitement. Ils viennent avec leur assiette et cuillère, mangent et repartent. J’aimais bien aller les aider et servir les enfants. Ça m’a permis de plus les connaître ! 
Le vendredi il y avait aussi beaucoup de maman qui se réunissaient avec Mariasun pour pouvoir partager, être écoutées, parler de leur vie, leurs problèmes etc… 
À une heure de Reconquista, à Fortin Olmos il y a une autre communauté de 3 religieuses qui tiennent un centre de personnes handicapée et j’ai eu la chance de pouvoir y aller plusieurs fois. J’ai vécu des moments très forts avec ces personnes ! Nous avons fait de la coutures ensemble, de la cuisine, du dessin. Moments simples mais touchants. Et cette expérience renforce mon désir de devenir éducatrice spécialisée ! 
Au début j’étais très timide et n’osais pas sortir seule mais petit à petit j’ai appris à connaître les familles, les enfants. Et de plus en plus les enfants venaient me chercher pour jouer. Ils m’apprennent beaucoup ! Ils ont si peu et donnent tellement ! J’aime beaucoup être avec eux ! Et voir tous ces sourires, cette joie de vivre, cet émerveillement devant la moindre petite chose me comble ! 
Je me rappelle d’un soir où des enfants étaient venus me chercher pour jouer au foot mais nous n’avions pas de ballon… Alors un des enfants a trouvé un morceau de polystyrène et nous avons commencé à jouer avec, ils étaient tellement heureux ! Les moments que nous partageons ensemble sont à chaque fois très beaux ! Ils ont changé mon regard que j’avais sur la vie, eux qui n’ont quasiment rien, et moi qui ai quasiment tout reçu et jamais manqué de rien. Une belle leçon de vie !
Ils m’ont appris quelque chose de précieux : vivre au jour le jour, profiter de chaque instant ! Je remercie chaque jour le seigneur pour ces merveilles qu’il a mis sur ma route et je rend grâce pour ce cadeau qu’il me fait, d’être ici et de pouvoir vivre tous ces moments incroyables. 
Je vis vraiment un expérience unique dans ce pays si différent ! Découvrir une nouvelle culture, une autre façon de vivre, une manière différente de prier et vivre sa foi c’est très riche ! Ça m’aide à grandir, à changer mon regard sur la vie et à m’ouvrir davantage à la différence.
Hélas, maintenant les activités, qui commençaient tout juste, ont toutes été suspendues en raison du Coronavirus. Nous sommes donc confinés, comme vous en France. C’est difficile de ne plus pouvoir sortir, ne plus pouvoir aller jouer avec les enfants etc, mais savoir que c’est pareil dans le monde entier rend la quarantaine plus facile
Voilà voilà ! Prenez soin de vous, je pense bien à vous et vous êtes dans mes prières !