Témoignages >

Amélie

Entre action de grâces et joie profonde, Amélie a prononcé ses premiers voeux le 10 septembre 2011, en l’église St Joseph de Tassin la Demi-Lune (69). Elle était entourée par sa famille, ses amis, de nombreuses Religieuses du Sacré-Coeur de Jésus, ses co-novices et des personnes du foyer de l’Arche où elle se rend fréquemment. Amélie évoque en quelques mots son « oui » au Christ le jour de ses premiers vœux.


« Choisis la vie », c’est l’invitation reçue pendant ce temps de noviciat, temps de discernement, d’approfondissement de ma relation au Christ, de mûrissement de mon désir de le suivre au sein du Sacré-Cœur.


La vie, non celle que j’aurais idéalisée, créée de mes propres mains mais la vie du quotidien avec ses joies simples, ses confrontations à soi-même et aux autres, ses défis et pétillements.
Celle des rencontres prévues ou imprévues où se disent les espoirs, soifs et souffrances de notre monde. À travers mes apostolats auprès des gens de la rue, des enfants de quartiers « sensibles », des femmes sortant de prostitution, des jeunes des JMJ, de ma voisine de bus, de mes Soeurs de communauté....
Ce sont eux qui m’ont appris à recevoir et à dire l’amour dans les plus petites choses concrètes.
« Choisis Sa Vie », celle du Christ avec tout ce qu’elle contient d’humanité.


Mon « oui » au Christ le jour de mes premiers vœux a été cette réponse à la vie qu’Il me propose, colorée par mon engagement au sein des Religieuses du Sacré-Coeur afin de ne cesser de découvrir et manifester son Amour dans notre monde.
Les semaines de préparation qui ont précédé ce grand jour m’ont permis de me sentir attendue par le Christ, c’est Lui avant tout qui me devance, m’espère, m’envoie.


Lors de la célébration j’ai senti fortement que cet appel personnel et ma réponse donnée s’inscrivent dans un « Corps », dans une histoire, dans l’Église. La présence de ma famille, de mes amis proches, des Soeurs m’a fait réaliser combien je ne m’engage pas seule sur ce chemin. Leur recueillement et leur joie m’ont véritablement portée. Quel beau cadeau de pouvoir unifier un peu plus les différentes dimensions de ma vie, de sentir que mes liens familiaux et amicaux, même s’ils se transforment, deviennent plus enracinés, plus vrais.
Exprimer devant tous mon désir et mon engagement a été pour moi un partage fort de ce qui m’habite en profondeur en laissant percevoir Celui qui nous anime.


La fête simple et animée qui a suivi a été aussi l’occasion de faire tomber quelques images préconçues sur la vie religieuse pour certaines personnes de ma famille ou amis. On peut être Sœur, heureuse de l’être et le fêter ensemble !
Beaucoup ont été touchés par la vie fraternelle qui nous lie et qui se lisait des préparatifs jusque dans l’animation.


« C’est un passage » comme me le disait une amie. Un cap franchi dans ma recherche de ces dernières années. Et un commencement de ma vie apostolique en communauté pour continuer d’approfondir au quotidien et dans la mission, ce qui s’est creusé au cours de ces deux années de noviciat à la lumière de son Cœur, « porte d’entrée » sur le Christ, sur moi-même et le monde.


C’est ainsi que je suis envoyée dans la communauté des Potiers à Bruxelles en Belgique afin de rechercher un travail dans ma profession de psychologue, plus particulièrement auprès des enfants, des jeunes et de leur famille.
C’est avec une oreille plus consciente de mes propres fragilités, de l’amour infini de Dieu pour chacun et de son Cœur source de vie jaillissante dans notre humanité blessée, que je me prépare à rejoindre celles et ceux vers qui je serais envoyée.


Moments choisis


Voir quelques images de la célébration

 


À l’issue de la célébration, Amélie a été envoyée au sein de la communauté Bruxelles - Les Potiers, où elle exercera son métier de psychologue.
Près de cent vingt personnes ont prolongé avec elle, cette soirée de fête à la communauté de Lyon-Roseraie.