Accueil >

Edito

Avec le mois de mars, nous entrons dans le temps du Carême, pour suivre Jésus qui prend résolument la route de Jérusalem.

c’est la route du don de Lui-même, de ’lamour qui va jusqu’au bout’, route de l’abandon et de la confiance en son Père. Un chemin sur lequel le Christ nous convie à sa suite. Nous pouvons alors prendre la route avec Lui.

Cette phrase des Constituions des religieuses du Sacré-Coeur de Jésus peut nous y accompagner :
’le Coeur transpercé de Jésus nous ouvre aux profondeurs de Dieu et à la détresse de l’humanité."

Bon Carême !